Etape 1 : Préparation

  • Analyse financière et évaluation de l’entreprise

  • Décision sur l’intérêt de conduire un audit pré-cession (Vendor Due Diligence – VDD)

  • Définition de la stratégie de vente

  • Validation de la liste des acquéreurs potentiels (buyer list)

  • Préparation du mémorandum d’information (IM) et de la note de présentation anonyme (teaser)

  • Détermination du calendrier envisagé en vue de la remise des offres (process letter)

Etape 2 : Approche du marché

  • Envoi de la note de présentation anonyme

  • Échanges préliminaires et signature des accords de confidentialité (NDA)

  • Envoi des mémorandums d’informations aux acheteurs intéressés

  • Questions / Réponses

  • Préparation et mise à disposition d’un premier niveau d’informations complémentaires 
  • Réception des offres indicatives

Guide

10 points clés pour réussir votre projet de cession

Le guide complet de la cession d’entreprise.

Je télécharge le guide

Etape 3 : Négociations

  • Sélection des offres indicatives

  • Rencontre avec les dirigeants et visite des sites pour un nombre limité d’acheteurs

  • Mise à disposition d’éléments complémentaires

  • Questions / Réponses

  • Fixation d’une date limite pour la remise des offres finales (LOI)

Etape 4 : Finalisation de l’opération

  • Négociation des offres finales

  • Sélection de la meilleure offre et octroi d’une exclusivité

  • Phase d’audits pour l’acquéreur (due-diligence)

  • Négociation du protocole d’accord (Share Purchase Agreement – SPA) et du projet de Garantie d’actifs et de passifs (GAP)

  • Levée des conditions suspensives

  • Closing : signature des actes de cession et paiement du prix

Notre système de rémunération est majoritairement fondé sur une commission de succès, garantissant un alignement optimal avec les intérêts de nos clients.

Contactez-nous pour recevoir une proposition d’accompagnement détaillée.

Une fois la décision de vendre prise et la définition du meilleur moment pour sonder le marché, la durée moyenne constatée est de 12 à 18 mois.

Un mandat de vente ou mandat d’intermédiation implique bien souvent la définition d’un seuil de prix à partir duquel le dirigeant s’engage à céder.

A contrario, nos mandats de conseil à la cession vous garantissent une liberté de prise de décision, et sont construits pour vous accompagner dans la durée.

Ils comprennent trois dimensions : technique, opérationnelle, humaine.

La signature d’un mandat exclusif vous garantit un haut niveau d’engagement, et témoigne de l’importance de la confiance réciproque qui lie le conseil à ses clients.

Cette clause d’exclusivité permet une collaboration sereine, sans risque de précipitation ni d’influence biaisée par le conseil en cession-transmission.

Il s’agit d’un engagement du cédant à indemniser le cessionnaire d’éventuels passifs révélés après l’opération, dont l’origine serait antérieure.

Les conditions de cette convention doivent être équilibrées et s’articulent autour de plusieurs paramètres : durée, montant (ou plafond), franchise et seuil de déclenchement.

Un NDA est systématiquement signé par les acquéreurs potentiels avant de révéler l’identité de l’entreprise en vente.

Outre la confidentialité, l’accord prévoit aussi une clause de non-concurrence, le non-débauchage du personnel ou encore l’interdiction de solliciter le cédant en direct.

Un projet de cession ? Nous répondons à toutes vos questions.

Prenez RDV avec nos experts. Nous répondons à toutes vos questions sur la cession de votre entreprise. Ce RDV de 30 minutes est confidentiel, professionnel et sans engagement.

Je prends rendez-vous